Quand s'inscrire à pole emploi après rupture conventionnelle - Rupture conventionnelle

Quand s’inscrire à pole emploi après rupture conventionnelle

Tout d’abord, il faut savoir que Pôle emploi est une sorte d’institution administrative. Sa naissance a été l’assemblage de deux organismes, les ASSEDIC et l’anpe. En effet, la fonction principale de Pôle emploi est, comme son nom l’indique : de traiter les problèmes de recherche d’emploi en France, comme l’attribution de tâches aux demandeurs d’emploi.

Vous venez sûrement de résilier votre contrat de travail à l’amiable et vous souhaitez savoir si vous pouvez ou non bénéficier de l’allocation chômage. Vous venez sûrement de résilier votre contrat de travail à l’amiable et souhaitez savoir si vous avez ou non droit à une allocation chômage. On vous explique tout ça.

Quand s’inscrire au pôle emploi après la rupture du contrat ?

Cette institution est mandatée par le gouvernement français pour offrir aux chômeurs et demandeurs d’emploi la possibilité de réintégrer le marché du travail dans des conditions favorables. Ainsi, dans Pôle-emploi, le chômeur doit pouvoir s’inscrire, s’informer, s’orienter et bénéficier d’un suivi et d’un accompagnement.

Par ailleurs, la fonction principale de Pôle emploi est d’accompagner financièrement les femmes et les hommes au chômage. Les allocations de chômage et les minima sociaux sont versés par Pôle emploi lorsque ces personnes en sont encore dépendantes.

Comment s’inscrire à Pôle Emploi après signature d’une convention de rupture ?

S’inscrire à Pôle Emploi après avoir signé un accord de rupture équivaut à s’inscrire après avoir été licencié. Ainsi, le lendemain de votre date de résiliation effective, vous vous rendrez sur le site officiel puis vous vous inscrirez. Une fois cela fait, vous saurez combien d’allocations de chômage vous pouvez vous attendre à recevoir.

L’indemnité de chômage est versée après un délai de grâce d’au moins 7 jours ouvrables. Cette période peut être prolongée si vous avez perçu une indemnité de départ ou, à l’inverse, si vous avez bénéficié d’un congé payé.

Allocation chômage accordée par Pôle Emploi

Contrairement à la rupture conventionnelle ou à la rupture amiable, lorsque vous avez rompu votre contrat d’entreprise d’un commun accord, vous vous réservez le droit d’obtenir une indemnité de chômage. Vous êtes éligible à ce remboursement, que vous ayez été ou non à l’initiative de ce soi-disant licenciement et que vous ayez été ou non délibérément privé de votre emploi.

Questions fréquentes

Comment s’inscrire au pôle emploi après la rupture du contrat

En fin de contrat à durée indéterminée, l’entreprise doit fournir au salarié concerné un relevé de travaux, un reçu de paiement de tous les dossiers et une attestation reçue de Pôle Emploi. L’inscription à Pôle Emploi aux fins légales d’une relation de travail équivaut à un licenciement pour motif économique ou non économique. Dès le lendemain de la date de fin de votre contrat de travail, vous pouvez vous rendre sur le site de Pôle Emploi pour vous inscrire.

Quel est le délai d’attente pour s’inscrire à l’après emploi après la fin du contrat ?

Voici donc la règle actuelle qui s’applique toujours : il faut attendre un délai de 7 jours, aussi appelé délai de carence, c’est le délai qu’il faut attendre après l’inscription à Pôle Emploi. A titre indicatif, lors de votre inscription à Pôle emploi le 1er mai, vous pouviez attendre le 8 juin pour percevoir les allocations chômage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.